Expatriation en Espagne : les étapes nécessaires

Expatriation en Espagne : les étapes nécessaires

Si vous faites un métier qui nécessite de déménager en Espagne, vous devez suivre un certain nombre de conditions et des pré requis sont nécessaires avant même que vous déménagiez. Une expatriation ne se fait pas à la légère, préparez-vous et renseignez-vous au maximum pour ne pas avoir de mauvaises surprises à votre arrivée.
Voici donc quelques conseils pour faciliter votre déménagement en Espagne.

 

Les démarches nécessaires en France

Vous ne pouvez pas déménager sans en avoir au préalable informé les instances publiques françaises. L’Espagne étant un pays européen, vous aurez la chance de ne pas croulez sous les obligations administratives mais un minimum est tout de même requis.

Il est nécessaire d’informer votre banque et le centre d’impôt de votre future expatriation.

Pour votre banque, envoyez simplement une lettre à votre conseiller de clientèle de manière officielle. Avoir une trace écrite est toujours préférable pour votre banque, sachez également que votre expatriation entraînera la fermeture de certains comptes.

Quant à l’administration fiscale, il vous faudra notifier votre expatriation de la même manière qu’avec votre banque. Votre régime d’imposition changera puisque vous ferez désormais partie du centre des non-résidents. Si vous quittez la France alors que l’année fiscale n’est pas terminée, vous serez imposé comme si vous étiez resté en France et seulement imposé en tant que non-résident l’année suivante.

Enfin, n’oubliez pas de déclarer votre changement d’adresse à la sécurité d’adresse.

 

Connaître les exigences administratives espagnoles

Votre premier réflex dès que vous arrivez sur le territoire espagnol est de faire les démarche nécessaire pour obtenir le Numéro d’Identification des Etrangers (NIE) qui vous sera indispensable dans toutes vos démarches administratives et d’achat de biens immobiliers. Si par exemple vous souhaitez acquérir un bien immobilier à Marbella, ce numéro vous sera indispensable pour ouvrir un compte bancaire et conclure l’achat de ce logement.

Une fois le NIE reçu, vous pourrez devenir propriétaire ou locataire d’un logement et ainsi devenir pleinement un résident français en Espagne. Dès lors, le certificat d’ « empadroniamiento » attestera de votre nouvelle résidence en Espagne.

Vous devrez également faire les démarches nécessaires à votre enregistrement à la sécurité sociale afin de pouvoir bénéficier de la structure médicale espagnole.

Enfin, plusieurs démarches qui ne sont pas obligatoires mais fortement conseillées sont à prendre en compte. Il s’agit par exemple de l’inscription au registre des français résidant à l’étranger et du certificat qui sera la preuve que vous êtes un ressortissant de l’Union Européenne et que, par conséquent, vous bénéficiez d’un droit de résidence sur le sol espagnol.

Installer un spa chez soi

Installer un spa chez soi

Vous avez maintenant à disposition des professionnels qui peuvent faciliter la mise en place d’un spa extérieur chez vous. Il suffit de choisir le modèle adéquat qui saura se marier à la perfection avec votre décoration d’extérieur. Vous n’avez que l’embarras du choix sur la toile.

Un service rapide et complet

Avec les services d’un artisan professionnel, vous pourrez profiter rapidement de votre espace de détente. Les entreprises d’installation de spa extérieur ne manquent pas sur le marché. Et leur prestation couvre aussi bien la production d’un spa oasis, son installation et l’accomplissement des divers branchements de rigueur pour assurer une performance optimale à votre spa.

Jacuzzi, ou bassin à bulle voire un sauna privé : les choix sont nombreux sur la toile. Et pour être sûr d’avoir le budget pour ce genre de projet, vous pouvez demander un devis. Ce genre de facture pro-format peut être une bonne chose afin de négocier le prix et mettre en concurrence les divers prestataires.

La taille d’un spa d’extérieur peut changer au cas par cas. Tout dépend du nombre de jets et de personne que vous souhaitez invité à passer un moment zen avez-vous. Pour information, au minimum, un spa d’extérieur devra accueillir 8 personnes et être équipé de 11 jets. Si vous avez un budget assez conséquent, aucune règle ne vous empêche de vous procurer un spa avec 22 jets.

Les avantages d’un spa extérieur chez soi

Il peut y avoir plusieurs avantages à utiliser un spa d’extérieur chez soi. En premier lieu, ce genre d’espace permet d’optimiser le design de sa maison. Il n’y a rien de tel pour en augmenter la valeur en cas de revente. C’est une structure originale, mais classe qui peut profiter aux personnes célibataires, aux couples comme à une famille.

En outre, avec un spa chez vous, vous ferez des économies considérables dans l’entretien de votre beauté. Plus besoin de prendre un rendez-vous avec des professionnels dans des centres de bien-être. Vous avez besoin de vous détendre ? Il suffit d’aller dans le jardin. Exit les pertes de temps à faire la queue. Le spa sera disponible à la minute où vous en aurez besoin.

 

Fonder une maison basse consommation en priorisant l’isolation

Fonder une maison basse consommation en priorisant l’isolation

Le cout de l’électricité et du gaz devrait grimper au fil des prochaines années. Effectivement, les factures suivront l’inflation. Afin de diminuer ses dépenses futures, l’idéal serait de se munir d’équipement garantissant l’indépendance énergétique. Néanmoins, cette solution n’est pas à la portée de tous. La plupart décident alors de renforcer l’isolation de leur maison.

Pourquoi se concentrer sur l’isolation de sa résidence ?

L’achat d’éoliennes ou encore de panneaux solaires permettrait à beaucoup de ménages de ne plus payer de lourdes factures. Cependant, ces installations coutent cher, et ce, malgré quelques subventions et autres réductions d’impôts offerts par l’État. Les ménages doivent absolument essayer de réduire la consommation énergétique de leur domicile au lieu de rechercher l’indépendance énergétique. Pour ce faire, la réalisation de certains travaux est requise. En baissant les plafonds, il est possible d’économiser le chauffage. Néanmoins, cette alternative donne des pièces trop chaudes durant l’été. Ce qui oblige à utiliser un climatiseur et donc à dépenser l’énergie économisée.

La solution la plus fiable, mais également la plus efficace consiste à se concentrer sur l’isolation thermique. Une maison bien isolée est protégée des fuites thermiques. En hiver, le bâtiment ne laissera pas échapper de la chaleur. Pendant qu’en été, il ne sera pas trop perméable à la température extérieure. Tout cela garantit un confort optimal et aide à bien se sentir chez soi à n’importe quelle période de l’année.

Choisir son isolant : une étape cruciale

Toutes les entreprises de travaux publics ne sont pas aptes à améliorer l’isolation d’une résidence. Effectivement, ce domaine requiert des compétences spécifiques. Une bonne isolation thermique dépend des isolants employés. Ces derniers se choisissent en prenant en compte de nombreux facteurs. Selon le budget du propriétaire, le climat des environs ou encore d’autres détails, certains matériaux comme la laine de verre sont à prioriser par rapport à d’autres. Néanmoins, il est possible d’opter pour des isolants composites. Ces derniers assurent également une isolation acoustique optimale tout en offrant une parfaite sécurité incendie.

Pour bien choisir son isolant, il vaut mieux contacter des professionnels sur le web. Certaines entreprises sur la Toile se spécialisent dans les économies d’énergie et la construction de maison BBC.