Que faire pour résoudre le problème d’humidité par capillarité ?

La remontée d’eau par capillarité attaque notamment les murs des fondations et la partie la plus basse de la maison. L’intervention d’un expert est essentielle pour un diagnostic qui permettra de déterminer le problème d’humidité puis d’avoir des conseils sur le traitement le plus adéquat.

Assécher un mur

Assécher les murs à l’aide d’une centrale d’assèchement constitue une des solutions anti-humidité efficace pour lutter contre la remontée capillaire. Il s’agit d’une humidité par le bas, l’eau infiltrée sous la maison remonte dans le sol ainsi que les murs qui sont friables et imperméables. Des salpêtres se forment sur les murs gorgés d’eau et à cause de l’humidité omniprésente, l’air peut devenir irrespirable notamment dans les caves et le sous-sol. La centrale d’assèchement que l’on place contre le mur, est reliée à une double électrode insérée dans le mur. Elle envoie alors une faible impulsion électrique vers le sol pour contrer la polarité du champ magnétique émis par la terre et repousse ainsi l’eau qui cherche à remonter.

Poser une membrane étanche

La pose d’une membrane étanche combinée à une injection de résine dans les murs humides permet de traiter la remontée d’eau par capillarité. Placer la membrane étanche sous la chape sert à empêcher l’eau de remonter. La résine injectée dans le mur bouche les capillaires et coupe ainsi le passage de l’eau. Des détails sur différents traitements anti-humidité sont accessibles sur renover.tv/humidite-ascensionnelle-combattre-efficacement.

Drainer le sol

Le drainage du sol est un traitement conseillé pour chasser avec efficacité la remontée d’humidité par capillarité. Concrètement, il s’agit de placer à l’extérieur dans le bas des murs tour autour de la maison, un siphon atmosphérique. Le siphon va servir à aspirer l’humidité des murs et aussi à empêcher l’eau pluviale de se stagner, ce qui pourrait causer d’éventuelles infiltrations.

Installer un puisard

Un des procédés possibles pour venir à bout de la remontée d’eau par capillarité serait d’envisager l’installation d’un puisard. Il s’agit d’un puits d’infiltration qui servira à recueillir l’eau de pluie puis de l’évacuer. Il est interdit d’utiliser le puisard pour réceptionner les eaux usées.