Particulier – la réglementation à respecter pour installer un système de vidéosurveillance chez soi

Les particuliers comme les professionnels ou les entreprises sont libres d’installer des caméras espions chez eux. Néanmoins, il faut souligner que l’installation d’un système de vidéosurveillance  est soumise aux mêmes réglementations que les caméras de surveillance classique. Même si l’outil est installé dans un endroit privé, domicile ou bureau ; il est interdit d’exposer les images ou les vidéos sur un support accessible au grand public ; si c’est le cas, il s’agit d’une atteinte à la vie privée et le responsable peut être passible d’une amende ou d’une peine de prison.

Caméra de surveillance pour particulier – ce que vous pouvez faire

Vous voulez installer des caméras à votre domicile ; vous êtes libre de filmer toute l’étendue de votre propriété privée, allant de l’intérieur jusqu’à l’extérieur, mais également jusqu’aux abords directs de domicile ; c'est-à-dire le portail, le trottoir devant, ainsi que la façade. Si c’est le cas, les caméras de surveillance ne doivent pas tourner vers la rue, mais vers les emplacements cités plus hauts. Même si votre objectif c’est de sécurité votre domicile ; vous n’avez pas le droit de surveiller le voisinage ; vous devez respecter la vie privée de vos voisins. N’oubliez pas que les outils que vous allez installés sont dédiés à votre propriété mais pas à votre quartier. Si des prestataires ou des employés, comme les baby-sitters, les gardiens…interviennent à votre domicile ; vous devez les informer sur la présence d’un outil de surveillance. Vous n’avez pas non plus le droit de filmer en continu leurs actions dans leurs domiciles. En effet, l’utilisation d’un système de surveillance a pour objet de prévenir les effractions et d’identifier les cambrioleurs.

Les autres outils de surveillance qui ne sont pas soumis à ces règlementations

Si vous voulez espionner une personne, vous pouvez utiliser une mini camera ou une mini micro de surveillance. Vous êtes libre dans l’utilisation de cet outil, mais ce que vous devez éviter c’est la publication des contenus ainsi enregistrés dans les supports accessibles au public. Il faut souligner qu’il existe deux types de mini-caméra : les caméras à dissimuler les caméras dissimulées dans des objets. Ces derniers sont déjà dissimulés et vendus dans des objets. Pour garantir une surveillance optimale, dissimuler soi-même sa caméra espion est une meilleure solution. Dans une chambre, un salon, dans des objets comme la télévision, les miroirs à deux faces, les lampes, les interrupteurs, les prises, les boîtes de dérivation…vous êtes libre de choisir le lieu adapté, selon votre objectif et vos besoins de surveillance.