Mode de fonctionnement de l’isolation des combles

Généralement quand on parle de rénovation énergétique, le moyen le plus efficace est l’isolation des combles. Une solution qui vous permettra de réduire rapidement votre consommation en énergie allant jusqu’à 30 %. Deux sortes de combles ont concerné à savoir les combles perdus et les combles aménagés. On entend par comble aménagé l’ensemble d’espace non encombré sous la charpente où il est possible d’habiter. Il est souvent renforcé par un isolant en rouleau ou en plaque fixé directement sur l’intérieur de la toiture. En revanche les combles perdus sont inhabitables à cause de son aspect encombrant. Pour celui-ci, l’isolation par soufflage de flocons est plus appropriée. La réalisation d’isolation comble est une opération rapide et moins coûteuse. Et les avantages qui en découlent sont nombreux.

Isolation des combles : une opération très simple

L’installation des isolants dans vos combles est une pratique très simple et rapide. En effet, étant un travail praticable à toute sorte de toiture, vous pouvez en bénéficier sans difficulté. Il vous suffitde choisir l’isolantle mieux adapté à votre toit. Que ce soit en panneaux, en vrac ou en rouleaux, par soufflage ou par projection la pose d’isolant reste un travail facile à faire. La question à se poser c’est,quel type d’isolation vous souhaiter et quels matériaux isolant vous conviendra le mieux. Néanmoins, puisqu’il s’agit d’une opération assez délicate, faire appel à un professionnel s’impose pour assurer son efficacité. En l’occurrence, vous pouvez même profiter des diverses aides financières pour réduire le coût des travaux ou encore mieux, d’une isolation gratuite grâce à votre éligibilité. Avec une bonne isolationcomble, votre économie d’énergie peut durer entre 5 et 6 ans.

Quel isolant utilisé pour avoir un chauffage optimal ?

Les isolants n’ont pas tous les mêmes caractéristiques ni les mêmes aspects, mais ce qu’il faut savoir, c’est lequel, apportera le confort que vous souhaitez. Chaque isolant a leur propriété thermique spécifique. Toutefois, ce dont il faut tenir compte c’est sa capacité en matière de durabilité, de résistance thermique et des éventuels risques pour la santé. On propose parfois la laine de verre et la laine de roche pour les risques sanitaires. Ces derniers ne représentent aucun danger pour la santé comme le cas de la plupart des isolants à l’exception du polystyrène qui présente quelque inconvénient s’il y a le feu. En outre, les isolants composés d’ouate de cellulose, de fibre de bois ou du lin ont tendance à avoir une plus longue durée de vie. Dans tous les cas, l’isolation thermique sera assurée si les matériaux sont tous d’une bonne qualité.