Les différentes étapes pour changer une vitre

Remplacer une vitre est à la portée de tous lorsqu’on dispose des outils nécessaires pour réaliser l’opération. Les casses et les détériorations sont les premières raisons qui poussent les particuliers à remplacer leurs vitrages. Comment se déroule la technique ? Focus sur les détails d’un concept simple.

Prévoir les équipements

Les vitres sont fragiles et nécessitent des outils particuliers pour leurs mises en place. En plus de la vitre, le mastic est impératif pour placer l’ensemble. Le mastic classique est toujours en vogue. La version pistolet est plus rapide et plus esthétique par rapport à la version traditionnelle. Un marteau à tête plate doit aussi figurer dans le lot. Il en est de même pour les tenailles qui serviront à ajuster la vitre aux millimètres près. Le recours aux ciseaux en bois, aux pointes de vitrier et au couteau de plâtrier est à prévoir en fonction du type de cadre. L’utilisation des gants est à envisager pour éviter les blessures et simplifier la prise en main de la matière.

Procéder aux remplacements

Les techniques de remplacement sont différentes pour les structures en bois et en PVC. Le remplacement d’un carreau sur un cadre en PVC semble facile et rapide puisque les vitres sont maintenues par des sortes de baguettes statiques. Il suffit d’ouvrir les parcloses avec un ciseau en bois. On retire l’ancienne vitre et on place la nouvelle avec soin. Lorsque tout est positionné, il suffit de clipser les parcloses. Le remplacement de vitres sur un cadre en bois nécessite plus de méticulosité et se déroule en quelques étapes. Pour retirer l’ancien carreau, il est important de commencer par ôter la fenêtre de sa structure afin de travailler le cadre à plat. On enlève les mastiques en douceur à l’aide du couteau de plâtrier. Les pointes seront desserrées par le biais de tenailles. On retire le carreau dénudé avec une grande précaution. Lorsque la vitre et les résidus sont retirés, il est possible de déposer une nouvelle couche de mastics à l’aide du pistolet en aplatissant le tout sur la feuillure pour obtenir un ensemble assez homogène. On installe la vitre sur le mastic en faisant en sorte de centrer et d’appuyer légèrement sur les bords du carreau pour éviter qu’il ne casse. On fixe la vitre sur le mastic avec quelques pointes vitriers tous les 15 à 20 cm. On recouvre à nouveau l’ensemble d’une couche fine de mastic qu’on lisse avec le couteau de vitrier.

Quelques astuces de professionnels

Les spécialistes en miroiterie Paris recommandent de chauffer légèrement les mastics pour qu’ils puissent ôter facilement. Les mesures des vitres doivent être exactes aux millimètres près. Les résidus de mastics incrustés sur le vitrage peuvent être retirés à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à brûler. Les vitres récemment installées ne doivent pas être nettoyées ni peintes pendant au moins une semaine. Il est impératif d’attendre que le mastic sèche complètement. Il est recommandé d'enduire la feuillure en bois d’huile, afin de protéger la matière et de la rendre plus rob