Évaluation immobilière : l’impartialité est un gage de qualité

Lorsque vous envisagez de mettre en vente votre bien immobilier, vous ne pouvez le vendre au premier venu avec la première offre effectuée. Il est important de connaître la valeur marchande de votre propreté sur le marché de l’immobilier. Pour cela, faites appel à un évaluateur immobilier. Veillez tout de même à engager un évaluateur immobilier qui jouit d’une grande fiabilité pour vous fixer le prix de votre logis. Une évaluation immobilière doit respecter un certain nombre de spécificités, le plus important d’entre elles est sans risque de se tromper l’impartialité. Les qualités d’un bon évaluateur immobilier Pour donner le meilleur résultat, une évaluation immobilière doit être faite d’une manière sérieuse et objective. C’est la meilleure manière de connaitre la vraie valeur de votre propriété. Pour cela, engagez un bon évaluateur immobilier compétent et capable de faire preuve d’une neutralité irréprochable. Il ne doit pas montrer de l’attachement émotif ou avoir un quelconque intérêt financier ou pécuniaire dans le processus. C’est pour éviter tout risque d’évaluation détournée. L’évaluation doit être faite en respectant toutes les normes requises pour cette fonction. En plus, l’évaluateur immobilier doit jouir d’une reconnaissance avérée auprès de l’Ordre des Évaluateurs Agrées du Québec (OEAQ). L’importance d’une évaluation immobilière Connaitre la valeur marchande des maisons neuves à vendre Saint-Jérôme n’est pas la seule cause pour faire appel à un évaluateur immobilier. Il existe plusieurs autres raisons qui nécessitent une évaluation immobilière. Lors d’un décès ou d’un divorce, une évaluation immobilière permet de pouvoir faire la répartition du patrimoine immobilier. Également, une évaluation immobilière permet de régler le contentieux avec un assureur quant au montant pour protéger et dédommager par rapport à un sinistre. Lorsque vous prévoyez d’effectuer des travaux de rénovation ou de construction, elle permet de pouvoir obtenir un prêt hypothécaire par exemple. Lorsque vous avez subi une expropriation dans le cadre de l’impôt foncier, une évaluation permet d’avoir une compensation. Les différents éléments du rapport d’évaluation immobilière Une évaluation immobilière faite sans parti pris encore moins d’attachement ou d'intérêt repose sur un ensemble d’éléments essentiels pour déterminer la vraie valeur marchande d’une maison. Ils sont au nombre de 12 éléments allant de l’identification physique et légale de l’immeuble à l’Attestation de l’évaluateur sans oublier la définition de la valeur recherchée ou encore le traitement de l’information, de la procédure suivie et du raisonnement de l’évaluateur, entre autres. Un ensemble d’éléments sur lesquels l’évaluateur va s’appuyer pour donner un rapport objectif et impartial. Chaque élément a sa propre spécificité que l’évaluateur doit connaitre et prendre en compte dans le cadre de son rapport. Le déroulé d’une évaluation immobilière Pour procéder à l’évaluation de votre propriété immobilière, l’évaluateur immobilier agréé par l’OEAQ, doit se rendre sur place pour prendre en compte les différents aspects de la maison à évaluer. Il prend les dimensions de la propriété, mais également des photos. Il s’imprègne de fond en compte de l’état réel de la maison. Il rassemble toutes les informations nécessaires à l’écriture de son rapport d’évaluation. Si nécessaire il s’entretiendra avec le propriétaire pour avoir plus de détails importants sur la maison. L’évaluation immobilière de la maison peut durer au maximum 1h de temps. Après avoir réuni les données essentielles, c’est à partir de cela que l’évaluateur fixe la valeur du logis.