Entretien de la climatisation : un nettoyage régulier s’impose

Le nettoyage régulier de la climatisation est un must incontournable pour des raisons économiques, mais aussi écologiques. Étant des appareils qui consomment beaucoup d’énergie, les climatiseurs sont à l’origine des 10 % des dépenses énergétiques dans le monde. Et avec le réchauffement climatique, on constate une tendance à la hausse de leur utilisation. Selon l’Agence internationale de l’énergie, on recense actuellement 1,6 milliard d’appareils, et ce chiffre pourrait atteindre les 5,6 milliards d’ici une trentaine d’années. Un nettoyage régulier permet de réduire la facture d’électricité Un climatiseur encrassé pollue l’air qui circule à l’intérieur de la pièce où il est installé. En plus de cela, les poussières diminuent les rendements de l’appareil et raccourcissent la durée de vie du système. Nettoyer régulièrement la climatisation est ainsi un moyen de réduire la consommation d’électricité et d’assainir la qualité de l’air du logement ou du local. Il convient d'effectuer le nettoyage de la climatisation avant l'arrivée de l'été ou lorsqu’on constate un bruit inhabituel ou une odeur bizarre. En principe, ces signes apparaissent lorsque l’appareil est saturé par la poussière. En cas d’usage intensif, il est recommandé de nettoyer plus souvent le système, mais normalement, le filtre à air doit être décrassé tous les 6 mois, et le ventilateur et le bac à condensats, une fois par an. Outre cela, l’entretien comprend également la vérification des circuits et de la pression ; tout cela doit être confié à un professionnel. Ce contrôle est obligatoire une fois tous les 5 ans, mais il est préférable de le réaliser une fois par an si on veut s’assurer de son bon fonctionnement. Comment faire pour nettoyer la climatisation ? Le nettoyage du climatiseur ne doit jamais se faire lorsque l’appareil est sous tension. Il faut ainsi le débrancher avant de commencer l’opération. La première étape consiste à retirer les filtres à air du bloc. Pour enlever la poussière qui s’y accumule, l’usage d’un aspirateur est conseillé. On peut ensuite les frotter avec un chiffon mouillé et de l’eau savonneuse. Lorsque les filtres sont bien secs, on peut les remettre en place. Néanmoins, si ceux-ci sont déjà en mauvais état, il vaut mieux les remplacer. L’unité intérieure, pour sa part, doit être nettoyée avec un chiffon humide puis un séchage avec un autre chiffon propre est nécessaire. Concernant le bac à condensat, il faut le vider avant de le nettoyer, ce sera également l’occasion de contrôler le tuyau d’évacuation. Si celui-ci est engorgé par des débris, on constate un écoulement au niveau du climatiseur. L’unité extérieure se nettoie comme l’unité intérieure, mais il faut prendre soin de bien désencrasser les sorties d’air. On n’oublie pas non plus de vérifier si les câbles électriques sont encore en bon état.