Abris de piscine bas : un dispositif utile

Abris de piscine bas : un dispositif utile

Habituellement, toutes les piscines non couvertes sont assaillies par des déchets comme les feuilles sèches ou la poussière etc….. C’est pourquoi il est nécessaire de les recouvrir régulièrement. De plus, tous les occupants de la maison (surtout les enfants) ne sont pas en sécurité. Il faut donc que vous installiez de toute urgence un dispositif de protection, tel que les abris piscine bas. Non seulement ces abris vous évitent d’éventuels accidents, mais ils apportent également une plus-value à votre maison. Continue reading

Comment bien utiliser un pistolet à peinture à basse pression ?

Comment bien utiliser un pistolet à peinture à basse pression ?

Outil polyvalent, la station de peinture basse pression offre un rendu visuel satisfaisant. Grâce à cet appareil accessible aux bricoleurs avertis, vous pouvez recouvrir tous les matériaux de votre choix. Il est parfait pour étendre de l’acrylique, du glycérophtalique, de la laque ou bien de la lasure. Retrouvez ci-après quelques rappels sur le mode d’emploi de ce pistolet de peintre.

Un mode d’emploi facile pour cet équipement

Le pistolet peinture basse pression utilise une pompe. Il faut plonger le tuyau relié à ce dispositif dans le seau/pot contenant le produit colorant. Ce dernier devrait être préparé de manière à avoir un mélange parfaitement homogène. Puis, vous avez à tourner le bouton de commutation. Il est placé sous l’appareil. Poursuivez en régulant la pression. Lorsque vous activez l’équipement, il se remplit de peinture. Le fluide remonte le long d’une conduite et redescend sur une autre. Veillez à bien maintenir le commutateur dans une position horizontale avant d’appuyer sur le bouton arrêt/marche. A ce stade, vous avez encore à calibrer la pression. La plupart des appareils ont une commande de puissance allant de 1 à 5. La viscosité du produit à pulvériser compte. S’il est trop épais, pensez à ajouter jusqu’à 10 % de diluant. Utiliser un carton pour mettre au point le pistolet.

Tout couvrir d’une couche homogène

Chaque peintre a sa propre technique. Avec un meilleur pistolet peinture basse pression, vous ferez mieux de commencer avec les bordures et les angles de l’objet à recouvrir. Tenez la tête de pulvérisation à moins de 25 cm de la cible. Faites des mouvements d’aller-retour horizontaux puis verticaux. Il vous suffit de faire pivoter le porte-buse. Assurez-vous de faire des gestes francs et continus. Vous devez même commencer ce balayage avant d’activer la projection. Cela évite les coulures initiales. Les passes devront se chevaucher, mais prêter attention à une épaisseur trop importante. Procédez de cette manière si vous peignez un mur ou un plafond. Pour le bois, le mieux serait de suivre le sens des rainures. Dans tous les cas, il vous faut calfeutrer les zones où vous ne souhaitez pas recouvrir. Pour votre santé, portez un masque respiratoire ainsi qu’une paire de lunettes de protection.

D’autres conseils d’utilisation pour le pistolet peinture basse pression

Si vous avez à peindre un objet sans surface plane, préférez le jet vertical. Cette astuce permet d’atteindre les recoins d’un radiateur par exemple. Pour ce type d’équipement, appliquez un produit résistant à la chaleur. Choisissez une buse adaptée. Réglez la pression de manière à avoir autour de 0,5 bars. Il est important de nettoyer et ranger soigneusement votre station de peinture après chaque utilisation. Il vous faut vider le tuyau d’aspiration. Rincez-le avec du white-spirit. Le dissolvant devrait être choisi selon le type de produit pulvérisé. Pour essuyer tout le système, vous pouvez vous servir d’un seau d’eau. Intégrez ce liquide dans la station et rejetez-le grâce à la pompe électrique. Poursuivez jusqu’à ce que les résidus de couleur disparaissent complètement. Démontez le pistolet et effectuez un séchage individuel de chaque composant. Faites ce geste avec un chiffon propre avant de tout ranger.

Les incontournables pour un bon travail de brico sur bois

Les incontournables pour un bon travail de brico sur bois

Pour réaliser un bon travail de brico sur bois, il est impératif d’avoir en sa possession un certain nombre d’outils indispensables.

Tout en sachant que votre objectif est de parvenir à une réalisation de qualité, vous devez savoir comment bien utiliser ces outils pour rendre votre travail digeste. Si vous souhaitez bricoler des petits meubles, nous allons vous aider à choisir un bois de qualité, une colle pour bois et pinceau et bien d’autres outils incontournables. Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de posséder tous les kits de matériels que l’on retrouve chez les menuisiers pour parvenir à une réalisation de qualité.

Avant de commencer : le choix du bois

Avant de commencer votre brico sur le bois, il est essentiel de savoir quelle est l’essence de bois qui est plus facile à travailler et surtout quelles sont ses propriétés et caractéristiques. Tout dépend d’abord de l’usage que vous voulez faire de ce bois. Pour première chose, par exemple, serait-il pour une utilisation à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison ? Un bon bois doit être sec et ne doit comporter de nœud ou de fente, pour des exigences de longévité et d’esthétique. Nous avons répertorié pour vous quelques types de bois à utiliser pour la création de mobilier (et pas que), classé des plus légers aux plus durs : le sapin, le peuplier, le pin et l’aulne ; le bouleau, le teck et le noyer ; le bois de chêne, le frêne, l’orme et l’acacia ; enfin,le wengé, le palissandre et l’azobé. Une fois votre essence choisie, il est conseillé d’appliquer un produit de protection, que ce soit une huile, un verni ou une lasure. Ce produit pourra être choisi en fonction du décor attendu, mais également de l’usage que vous allez en faire et du temps que vous souhaitez consacrer à l’entretien.

 

Les outils incoutournables

Trouver la bonne colle bois forte comme ici https://www.fraisertools.com/fr/jointyl-colle-a-bois-pva-extra-forte.html n’est pas toujours chose aisée. Il est préférable de se rassurer que la colle va résister aux intempéries. Ou bien qu’elle peut supporter un lourd poids. Voilà pourquoi nous vous recommandons une colle adhésive qui peut être utilisée sur le bois, le verre, la mousse, la céramique, le métal, la pierre. De même, elle doit être imperméable à l’eau, à la moisissure et à la chaleur. Une bonne colle à bois forte ne doit pas être toxique.
Pour bien travailler le bois, vous avez besoin des outils manuels. Dans cette catégorie d’outils, nous pouvons citer entre autres le pinceau pour peindre le bois, les ciseaux à bois pour couper le bois, le bédane pour fabriquer une mortaise, le stylo multisupport pour écrire sur le bois.
Le rabot sans fil est également une pièce essentielle pour travailler le bois. Il permet alors de polir la surface du bois en retirant les couches non désirables. Pour le bricolage bois, une perceuse visseuse ne devrait pas manquer, car elle purifiera le bois brut en toute simplicité.
Bien plus, une scie sauteuse est nécessaire pour découper le bois et réaliser beaucoup d’autres petites tâches. Il en est de même pour une ponceuse. Cet outil permet de décaper, lisser et polir la surface du bois. Sans oublier que la ponceuse reste l’outil adéquat pour les travaux de ponçage sans effort surhumain.
En tant que bricoleur dans le secteur du bois, vous gagnerez à avoir une scie à chantourner ou une scie à ruban. Cet autre outil de travail permet d’effectuer une multitude de travaux : coupe de bois, marqueterie, chantournage, délignage et bien d’autres encore. Bien évidemment, un rabot ferait l’affaire pour désépaissir ou dégrossir une surface et effectuer des feuillures. Cette liste est loin d’être exhaustive, car d’autres matériaux de bricolage ne manquent pas d’intérêt.

 

Comment bien choisir sa nappe de table?

Comment bien choisir sa nappe de table?

Il n’y a de plus incontournable qu’une nappe pour créer une belle table et réussir ses repas. Cependant, pour un beau rendu, il faut bien la choisir et les critères doivent tenir compte de la forme et de la taille de la table à habiller, mais aussi de l’entretien de la nappe. Voici notamment quelques astuces pour choisir avec style sa nappe de table et émerveiller ses invités.

Comment choisir la taille et la forme de sa nappe ?

La première chose à retenir, c’est que toutes les nappes n’ont pas la même taille et le choix devra tenir compte de la taille de la table sur laquelle on va la poser. L’idéal est d’avoir un retombé élégant des quatre côtés de la table puisque cela assure une certaine esthétique. Il en va de même pour une table ronde, car il n’y a pas plus disgracieux qu’une nappe qui s’arrête au bord de la table. De même, une nappe trop longue ne fera que gêner les invités. Aussi, pour un rendu parfait, il est intéressant de laisser la nappe flotter sur 20 ou 30 cm en dehors de la table et assurer 60 centimètres d’espace entre deux couverts.

Pour ce qui est de la forme, la raison voudrait que la forme de la nappe suive celle de la table. Aussi, il faudrait une nappe carrée pour une table carrée ou encore une nappe ronde pour une table ronde. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il reste possible de personnaliser la taille et la forme de la nappe. Vous pourrez par exemple utiliser une nappe carrée sur une table ronde pour un dressage original.

Comment choisir la matière de sa nappe ?

 

Là, il faudra repenser l’utilisation de la nappe. Le choix d’une nappe mariage en extérieur ne sera pas par exemple le même que pour une nappe dédiée à une utilisation en cuisine. Les jolies nappes en coton et en lin restent des incontournables dès que l’on parle de nappes en tissus. Les modèles en métis, en coton tissé ou encore en percale de coton sont tout aussi chics et agréables au toucher. Si vous préférez les modèles imperméables alors il vaudrait mieux opter pour une nappe en toile cirée ou en coton enduite, car ces deux derniers assurent un entretien facile.

Il faut tout de même savoir que l’entretien de la nappe doit être retenu lors du choix du modèle. En effet, l’entretien d’une nappe en tissu n’est pas la même que pour une nappe en toile cirée. Si la première requiert une certaine minutie et un choix de produits spécifiques lors du lavage, pour le deuxième, un coup d’éponge suffit.

Quelles couleurs et quels motifs pour sa nappe ?

Les couleurs et les motifs dépendent du goût de chacun et de l’occasion pendant laquelle on va sortir les nappes. Lors d’une fête ou pour un diner familial, la coutume veut que l’on ressorte de belles nappes blanches en satin de coton pour un rendu chic. Le pastel retrouve également sa place dans les plus belles pièces et assure un rendu élégant, surtout s’il est associé à un joli chemin de table et de belles serviettes.

Pour un repas entre amis, préférez le style décontracté et sortez les nappes à motifs : à rayures, fleuries, etc. Enfin, n’hésitez pas à opter pour les pièces en tissus brodés qui offrent d’emblée une touche de sophistication à la table.

Dans tous les cas, choisissez la nappe en fonction de vos goûts et de l’utilisation que vous souhaitez en faire ou de l’occasion à laquelle vous allez la sortir !